Aussi : Quel parti a profité des débats ? Cet élan peut-il être freiné ? + Le chiffre du jour + En hausse + En baisse
Politique
 
Infolettre quotidienne
Vendredi 11 octobre 2019
 
Scheer et Singh dévoilent les chiffres de leur plateforme
JOUR APRèS JOUR
Scheer et Singh dévoilent les chiffres de leur plateforme
par Mathieu Carbasse avec La Presse canadienne
Équilibre budgétaire en cinq ans et économies pour les uns, déficit et augmentation des dépenses pour les autres. Le Parti conservateur et le NPD ont chiffré aujourd'hui le coût de leurs promesses électorales respectives. Explications.
LIRE LA SUITE
Quel parti a profité des débats ? Cet élan peut-il être freiné ?
À LA TABLE DES STRATèGES
Quel parti a profité des débats ? Cet élan peut-il être freiné ?
par Alec Castonguay
Nos quatre stratèges estiment que les jeux sont encore loin d'être faits. Selon eux, la dernière semaine de campagne sera énergique et déterminante.
LIRE LA SUITE
La campagne en images
La campagne en images
Contrairement à la plupart des autres chefs de parti qui utilisent l'avion comme principal moyen de transport de province en province, Elizabeth May sillonne le Canada en train. Aujourd'hui, elle était en route vers le Nouveau-Brunswick. © Twitter ⁄ Elizabeth May
EN SAVOIR PLUS
Le chiffre du jour
Le chiffre du jour
C'est le nombre de milliards de dollars en nouveaux revenus que le NPD pense pouvoir soutirer aux riches et aux entreprises dans les quatre prochaines années pour financer ses nouvelles dépenses. Or, ces 130 milliards de dollars sont loin d'être acquis, souligne le directeur parlementaire du budget. Il accole un «haut degré d'incertitude» aux prévisions du NPD, puisque l'expérience démontre que les partis surestiment toujours les sommes disponibles auprès des riches et des entreprises, qui s'adaptent aux nouvelles règles.
Vu sur les réseaux sociaux
Vers une prochaine course à la chefferie ?
Selon des informations obtenues par The Globe and Mail, certains membres du Parti conservateur auraient déjà approché l'ancien ministre Peter Mackay, advenant une défaite du parti le 21 octobre prochain. Il n'en fallait pas plus pour que M. Mackay s'invite au débat des chefs en français, hier.
Vu sur les réseaux sociaux
EN SAVOIR PLUS
En hausse
LE BAROMèTRE D'ALEC CASTONGUAY
En hausse
Justin Trudeau s'est engagé au débat des chefs à laisser François Legault mettre en place son propre examen de connaissances et de valeurs pour les nouveaux arrivants au Québec, tel qu'il le réclame. Cette évaluation, dont les deux ordres de gouvernements avaient déjà discuté avant le déclenchement des élections, serait assez semblable à l'examen de citoyenneté canadienne pour qu'un éventuel gouvernement libéral y donne son feu vert.
En baisse
En baisse
Le Nouveau Parti démocratique et le Parti conservateur ont attendu que tous les débats des chefs soient passés avant de rendre public leur cadre financier et leur plate-forme électorale complète. Un manque de transparence qui a empêché les téléspectateurs d'avoir toutes les informations en mains lors de ces joutes oratoires importantes. Les deux partis ont dévoilé ces informations aujourd'hui, veille d'un long week-end, pour être certain d'attirer l'attention le moins possible sur leurs chiffres.
Maxime Bernier a peut-être sauvé son siège au débat en français
La chef du PPC, Maxime Bernier, a connu un très bon débat en français, où il a pu se démarquer des autres leaders sur plusieurs sujets. Ses positions sont souvent douteuses, notamment sur les changements climatiques et le désengagement du Canada dans le monde, mais il a su garder son calme et répondre avec aplomb. Sa bonne performance pourrait lui permettre de sauver son siège en Beauce, où une lutte serrée l'oppose au Parti conservateur.
Suivez-nous également sur
Facebook Twitter
Nous joindre
Préférences de communication
Se désinscrire de l’infolettre politique
S’abonner à L’actualité
Service aux abonnés
L’actualité - Service à la clientèle
606, rue Cathcart, bureau 1030, Montréal (Qc)  H3B 1K9
Veuillez ne pas répondre à ce courriel, car cette boîte de réception n’est pas surveillée. Pour joindre L’actualité, cliquez ici.
© 2019 Mishmash Média.
Mishmash